ICoTEP
Indicateurs Communs pour un Tableau de bord de l'Education Prioritaire
Identification : utilisateur non identifié

Questions / Réponses


Retour

Question : Comment interpréter les indicateurs en cas de ré-immatriculation des unités ?

Réponse : Les indicateurs d’ICoTEP sont calculés pour chaque établissement, puis agrégés pour chaque unité, puis pour les références. L' unité  est immatriculée au moyen d'un numéro á 7 chiffres. Les établissements qui la composent y sont rattachés.

La ré-immatriculation des unités est donc transparente lors du calcul des indicateurs et lors de leur consultation. Elle ne se repère qu’en regardant les indicateurs d’une année sur l’autre. Un même code pouvant désigner deux unités différentes á deux moments différents. Il convient donc d’être très vigilant lors de la consultation temporelle des indicateurs.

 

Question : Pourquoi les indicateurs sur les personnels, les taux d’accès et les devenirs ne sont-ils pas en ligne ?

Réponse : Ces indicateurs nécessitent la remontée d’informations complexes disponibles fin mars. Après le calcul et le chargement des indicateurs, vous pourrez les consulter en juin.

 

Question :Pourquoi les unités sont-elles codées sur 8 caractères alors que dans le fichier RAMSESE elles sont codées sur 7 caractères ?

Réponse : Les ECLAIR et les RRS sont codés selon les même règles. Seule leur position dans le fichier RAMSESE les différencient. Ainsi, dans l’Ain le code 0010001 désigne l’ECLAIR du collège Ampère Oyonnax et le RRS de Bellegarde, deux unités pertinentes au sens d’ICoTEP. Pour les différencier dans le fichier des unités d’ICoTEP, nous avons rajouté un caractère qui vaut A si l’unité est un ECLAIR et S si l’unité est un RRS. Ainsi, dans ICoTEP, l’unité du collège Ampère Oyonnax sera codée 0010001A et l’unité de Bellegarde sera codée 0010001S

 

Question : Que faire si lors de la sortie excel, les chiffres obtenus ne sont pas des pourcentages ?

Réponse : Cliquer, dans excel, sur Edition
Sélectionner Remplacer
Remplir dans la case " Rechercher " . (un point)
Remplir dans la case " Remplacer par " , (une virgule)
Cliquer sur Remplacer tout

 

Question : Pourquoi l’indicateur sur l’ancienneté des professeurs du second degré varie-t-il autant ?

Réponse : Entre l’année 2000 - 2001 et l’année 2001 - 2002, le pourcentage d’enseignants en poste depuis moins de deux ans passe de 30,8% á 35,7% pour la France métropolitaine. Ces données sont issues de bases de gestion du personnel. En conséquence, des modifications dans le traitement de ces données peuvent induire des variations d’une année á l’autre.

 

Question : Pouquoi les lycées ne disposent-ils que d’un indicateur (l’évolution des effectifs) ?

Réponse : Il y a très peu de lycées (géneraux, technologiques et professionnels) en éducation prioritaire. Il serait donc peu pertinent de calculer des références départementales, académiques et nationales spécifiques á l’éducation prioritaire.